Frein/embrayage

Concernant le frein et l’embrayage, il est également bon de vérifier le niveau d’huile pour chacun d’entre eux avant chaque grand voyage. Vous trouverez ces niveaux au niveau du pare-brise, côté conducteur.

Pour l’huile, ayez au minimum de la DOT 3, même si je préconise de la DOT 4 (à peine plus cher).


Pour les freins, gardez à l’esprit qu’une Spitfire ralentit mais ne freine pas (oui, ça peut paraître dingue mais c’est la vérité). Aussi, n’hésitez pas à appuyer sur la pédale pour vous arrêter à un feu rouge, à un stop ou pour toute autre raison.

L’embrayage qui ne révèle pas de remarque particulière reste bien évidemment plus fragile que l’embrayage des voitures d’aujourd’hui. Aussi, entraînez-vous à passer les vitesses de la manière la plus douce possible. Une conduite sportive et agressive pourrait casser votre embrayage…

Le site de la Triumph Spitfire 1500FH