Le moteur

La plupart des personnes se servent de leur Spitfire 1500 fh pour aller au travail tous les jours. D’autres, en revanche, ne la font rouler que le weekend. Et certains vont même jusqu’à la sortir uniquement lors d’événements particulier (au mieux 5 à 6 fois/an).

Dans tous les cas, il est essentiel, comme tout véhicule, de laisser le moteur chauffer 3 à 4 minutes, afin de ne pas l’abîmer. Il ne va pas sans dire que le moteur de la 1500 est le plus fragile de toutes les Spitfire confondues, donc pas de chichi ! Prenez-en soin !


Lorsque vous roulez, évitez de dépasser les 3500t/min lors des changements de vitesses. Enfin, en vitesse de croisière, mon conseil est de ne jamais dépasser les 4000t/min (lorsque vous êtes sur l’autoroute par exemple). Dans ce cas, vous pourrez aller au bout de monde avec votre Spit sans aucun souci. Sans overdrive, cela correspond à une vitesse de 110km environ (ce qui est très raisonnable).

Ne vous fiez pas à l'affichage de la zone rouge qui ne commence qu'à 6000t/min...

Bien évidemment, en ayant un overdrive, vous pourrez aller plus vite en tirant moins dans les tours mais il faut mettre le prix. De plus, à moins de faire 1h d’autoroute par jour, l’overdrive n’est pas obligatoire. A vous de voir selon votre ryhtme de vie… Quoiqu’il en soit, avec sa bonne accélération et sa remarquable tenue de route (dû à un centre de gravité très bas), votre Triumph vous emmènera dans pas mal d’endroits sans encombre.

Au final, il est important de retenir que le moteur de la Spitfire 1500 fh est fiable, du moment qu’on je joue pas au barbare avec. Amusez-vous à rouler à 5000t/min avec votre Spitfire et je ne donne pas cher de sa peau ! En respectant les conseils évoqués plus haut, il y a de fortes chances que vous ne rencontriez jamais d’ennui.

Le site de la Triumph Spitfire 1500FH