Points à vérifier

A vérifier avant l’achat

Bien évidemment, il est nécessaire de vérifier quelques points avant d’acheter sa Triumph Spitfire à l’aveuglette.


Voici une petite liste de points essentiels à vérifier :

Identification et historique

  • La présence du numéro de la voiture : il est présent sur la partie gauche de la cloison parefeu, devant le montant de pied de porte. Il faut soulever le capot pour le voir. S’il n’y en a pas, méfiance…
  • Le contrôle technique (datant de moins de 6 mois).
  • Les factures d’achat de pièces et entretien.

Carrosserie (rouille)

  • Sous les moquettes.
  • Au niveau du bas de caisse.
  • Au niveau du passage des roues arrières et avants.
  • Au fond du coffre.
  • Dans le compartiment moteur (près de la batterie).

Intérieur

  • Les portières (elles doivent très bien claquer et ne pas bouger lorsqu’elles sont ouvertes).
  • L’électricité (klaxon et feux).
  • Les sièges : la mousse ne doit pas se désagréger.
  • Les lèves vitres doivent fonctionner.

Mécanique

  • État de l’huile : bruit du moteur au démarrage, fuite d’huile éventuelle.
  • État du frein à main.
  • Bruit du pot d’échappement.
  • Analyse de la fumée qui s’échappe du pot  (si elle est bleu ou noir, ce n’est pas bon signe).
  • Température du véhicule lors de déplacement.
  • Un alternateur est préférable à une dynamo.
  • Détecter les bruits moteurs suspect lors de l’essai routier.

Note : précisez bien au vendeur qu’il ne doit pas faire rouler la voiture avant votre arrivée. Un véhicule avec le moteur est à froid est vivement recommandé pour détecter la moindre anomalie.

Le site de la Triumph Spitfire 1500FH